D’après Jacques Attali, la construction européenne est une irréversibilité nécessaire

Le 22 juin 2016, un jour avant le référendum sur l’appartenance du Royaume-Uni à l’Union européenne, Jacques Nostradamus Attali nous éclairait une fois de plus de sa pensée lumineuse. Ce partisan d’un gouvernement mondial « démocratique » voit depuis quelques jours avec le Brexit l’une de ses élucubrations voler en éclats. La construction « européenne » n’est pas irréversible. N’en déplaise aux plumitifs de commande travaillant pour l’Empire américain.

J.G.

Voir en ligne : Brexit : de quoi a-t-on le droit de parler ?