Jean-François Copé, lauréat du Prix de la Carpette anglaise 2011

L’Académie de la Carpette anglaise [1] s’est réunie le 15 décembre 2011. Le jury, présidé par Philippe de Saint Robert, était composé de représentants du monde associatif [2] et littéraire.

Au deuxième tour de scrutin, par 8 voix sur 12, la Carpette anglaise 2011 a été décernée à M. Jean-François Copé, secrétaire général de l’UMP, pour promouvoir avec vigueur l’usage de la langue anglaise, de la maternelle aux grandes écoles, et pour faire de la télévision publique en anglais aux heures de grande écoute (avec sous-titres en français) un des enjeux de son parti et de la prochaine élection présidentielle (lire « Les Français must speak english », 3 février 2011).

Le prix spécial du jury à titre étranger [3] a été décerné au premier tour de scrutin, par 11 voix sur 12, à la compagnie Ryanair, présidée par M. Michael O’Leary, pour avoir imposé, en Espagne, aux femmes enceintes de plus de 28 semaines, un certificat médical exclusivement rédigé en anglais, y compris pour les vols intérieurs, et en menaçant de ne plus desservir les aéroports ne se pliant pas à cette exigence (AFP, Madrid, 13 septembre 2011).

Contact : Marc Favre d’Échallens, secrétaire de l’Académie de la Carpette anglaise.
Courriel : parlerfranc@aol.com

Académie de la Carpette anglaise, chez Le Droit de Comprendre, 34 bis, rue de Picpus, 75012 Paris.

Voir en ligne : Jean-François Copé : un membre de la Commission Trilatérale à la tête de l’UMP.

[1La Carpette anglaise, prix d’indignité civique, est attribué à un membre des « élites » françaises qui s’est particulièrement distingué par son acharnement à promouvoir la domination de l’anglo-américain en France au détriment de la langue française.

[2Association pour la sauvegarde et l’expansion de la langue française (Asselaf), Avenir de la langue française (ALF), Cercle des écrivains cheminots (CLEC), Courriel (Collectif unitaire républicain pour la résistance, l’initiative et l’émancipation linguistique), Défense de la langue française (DLF) et Le Droit de comprendre (DDC).

[3Le prix spécial à titre étranger est attribué à un membre de la nomenklatura européenne ou internationale, pour sa contribution servile à la propagation de la langue anglaise.

Sites favoris Tous les sites