"Privatisations en série des aéroports régionaux"

La grande braderie

« Après avoir cédé l’essentiel de sa participation dans l’aéroport de Toulouse-Blagnac, l’Etat est prêt privatiser les aéroports de Nice et de Lyon.

En décembre 2014, l’annonce de la vente de 49,99% de l’aéroport de Toulouse-Blagnac – l’essentiel de la participation de l’Etat – à des investisseurs chinois avait provoqué la polémique, certains allant même jusqu’à s’inquiéter d’un possible espionnage du site industriel d’Airbus. ADP et Vinci s’étaient fait doubler par la SAS Casil Europe, le consortium chinois ayant proposé 308 millions d’euros. La vente a été finalisée début juillet 2015. Entre temps, l’ancienne secrétaire d’Etat aux Transports Anne-Marie Idrac a été élue présidente du conseil de surveillance de l’aéroport privatisé – un signal visant à rassurer les collectivités locales. Mais fin juin, la presse chinoise a mis en avant un autre sujet d’inquiétude, révélant que Mike Poon, le président de Casil Europe, contraint de démissionner à la suite d’une enquête pour corruption de la justice chinoise, était en fuite depuis la mi-mai. »

Article publié par lesechos.fr le 28/07/2015.

Voir en ligne : Les barrages français s’ouvrent à la concurrence.

Sites favoris Tous les sites