Mise à mort de Gaz de France !

Après avoir créé les conditions pour absorber les activités et les salariés de l’ex Gaz de France, le groupe GDF SUEZ tire un trait sur son nom, son histoire, sa culture et le capital humain apporté par le savoir-faire de Gaz de France.

Pour mettre fin à une certaine idée du service public portée par les salariés, le PDG sur le départ, MESTRALLET, et sa probable remplaçante, Mme KOCHER, font table rase de l’histoire qui a permis l’indépendance énergétique à laquelle le gaz a largement contribué depuis la libération.

Isabelle Kocher - Gérard Mestrallet

GDF Suez devient Engie


LA FNME CGT et les salariés de la Branche Infrastructures et du Commerce Gaz dénoncent cette opération de négation de l’histoire des Hommes et de l’entreprise qu’ils ont construite au service de la Nation.

Communiqué de la FNME CGT.

Voir en ligne : Tenir sa langue pour ne pas être réduit au silence. Par Georges Gastaud

Sites favoris Tous les sites