Le port du Pirée passe aux mains d’un groupe chinois

, par  J.G.
Lu 996 fois

Article de www.mediaterranee.com, « En rachetant le plus grand port de Grèce, Pékin pose un premier jalon dans le marché des Balkans », le 26/11/2008 :

« Pékin a signé ce mardi son premier gros investissement en Grèce et affiche par-là son souhait d’accéder au marché des Balkans. Cette signature constituant au passage un premier jalon.

L’accord, qui a été paraphé en présence du président Hu Jintao, en visite officielle à Athènes, prévoit la cession par l’État grec à Cosco Pacific et pour une durée de trente-cinq ans du centre des conteneurs du Pirée, le grand port près d’Athènes et l’un des plus importants de la Méditerranée du sud-est.

Le prix de la transaction est de 4,35 milliards d’euros .Le centre du Pirée voit transiter1,6 millions de conteneurs par an.
Numéro 5 dans le secteur des transports dans le monde, Cosco vise à étendre et moderniser Le Pirée afin d’atteindre une capacité de 3,7 millions de conteneurs par an, contre 1,6 million actuellement.
Les armateurs grecs ont, de leur côté, commandé ces dernières années 415 cargos ou tankers aux chantiers navals chinois, d’une valeur de 16,9 millions d’euros et jaugeant 30,23 millions de tonneaux.

La visite du Premier ministre Costas Caramanlis à Pékin en 2006 a renforcé cette coopération, qui voit l’entrée des capitaux chinois dans le pays et l’augmentation des importations chinoises, qui ont enregistré une hausse de plus de 53% en 2007 par rapport à l’année précédente.

La cession des ports grecs au secteur privé entre dans le cadre d’un vaste programme de privatisations du gouvernement de droite du Premier ministre Costas Caramanlis, à l’instar de ce qui s’est passé en France, avec la privatisation de la manutention.

Entamé dans le cadre du transfert d’expérience des jeux Olympiques entre Athènes et Pékin, la coopération gréco-chinoise dans les secteurs maritime, de la construction et des transports a connu une hausse spectaculaire ces dernières années. L’intérêt des Chinois pour la région est confirmé par les négociations en cours avec le groupe de Hongkong Hutchinson, numéro 1 mondial du secteur des transports, pour la gestion du port de Salonique, deuxième ville grecque, également en cours de privatisation. Les échanges entre la Grèce et la Chine ont atteint 3,4 milliards de dollars en 2007. Les exportations chinoises vers la Grèce ont augmenté de plus de 53 % en 2007 par rapport à l’année précédente, celles de la Grèce vers la Chine de 22,5 % pour la même période.

Le président chinois Hu Jintao et le Premier ministre grec, Costas Caramanlis, sont convenus mardi d’intensifier leur coopération dans le secteur de la marine marchande, pour offrir aux produits chinois un accès aux marchés de l’Union Européenne et des Balkans.

"La marine marchande est un champ stratégique de coopération (...) les ports grecs peuvent devenir des centres de transit pour les produits chinois en direction de l’Union Européenne, du sud-est de l’Europe et de la Méditerranée", a déclaré M. Caramanlis, à l’issue d’un entretien avec M. Hu, en visite officielle de trois jours en Grèce.

M. Hu a plaidé pour l’adoption par les deux pays d’un "système de coopération maritime (...) pour que la coopération bilatérale s’étende aux infrastructures, investissements et financements" et permette "l’entrée commune sur des marchés de pays tiers".

Deux autres accords ont aussi été signés entre les opérateurs télécoms grec Ote et chinois Huawei, et dans l’audiovisuel, entre les radiotélévisions publiques grecque Ert et chinoise CCTV. »

P.S. :

- D’après Angélique Kourounis, "la Grèce sera aussi la station de « labellisation EU » des produits chinois, qui obtiendront par un tour de passe-passe juridique leur certification et leur transformation avant leur mise en vente sur les marchés européens". (voir article "Le port du Pirée passe aux mains du groupe chinois Cosco" de www.letemps.ch le 05/12/08).
- Le port du Pirée est passé aux mains d’un groupe chinois...Tout un symbole !

Navigation

Sites favoris Tous les sites

Brèves Toutes les brèves