"Adhésion à l’OMC : la Russie s’engage à ouvrir son marché"

, par  J.G.
Lu 196 fois

« La Russie a reçu, jeudi à Genève, le feu vert de ses partenaires commerciaux pour devenir membre de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), au terme de 18 ans de négociations. Moscou s’est engagé à ouvrir son marché et à souscrire à toutes les règles de l’OMC.

“Ce fut un long voyage, mais la Russie a franchi aujourd’hui un grand pas en avant. En adhérant à l’OMC, elle accepte une série de règles et d’engagements à la base d’un système commercial mondial transparent, ouvert et non-discriminatoire”, a déclaré le directeur général de l’OMC Pascal Lamy.

Les documents adoptés jeudi seront transmis à la conférence ministérielle de l’OMC, prévue du 15 au 17 décembre à Genève, pour approbation définitive par les 153 pays membres. Le parlement russe devrait ensuite les ratifier en janvier, et 30 jours après, la Russie deviendra membre de l’OMC.

“C’est gratifiant de voir qu’après 18 ans de négociations souvent difficiles le processus d’adhésion s’est achevé”, a affirmé le chef de la délégation russe, Maxim Medvedkov, après l’approbation des accords par le groupe de travail sur l’adhésion de la Russie, créé en 1993.

Une bonne nouvelle

“Cet accord intègre la Russie dans le système commercial multilatéral en créant de nouvelles opportunités pour nos entreprises et nos investisseurs et en nous permettant de défendre nos intérêts commerciaux de manière encore plus efficace”, a ajouté le représentant de Moscou.

Le président des négociations, l’ambassadeur islandais Stefan Johannesson, a salué “un résultat historique pour l’OMC”. Il représente “une bonne nouvelle dans cette période de difficultés économiques”, a-t-il souligné. La Commission européenne a estimé que l’entrée de la Russie dans l’OMC sera “un stimulant majeur pour le développement des relations économiques” entre l’UE et la Russie.

La signature d’un accord sur le contrôle des marchandises entre la Russie et la Géorgie, mercredi, grâce à la médiation de la Suisse, avait permis de lever le dernier obstacle à l’adhésion de la Russie. La liste des engagements pris par Moscou et approuvée par les 62 pays membres du groupe de travail est contenu dans un document de 700 pages.

Baisses des tarifs douaniers

Au total, la Russie a conclu 30 accords bilatéraux sur l’accès de son marché pour les services et 57 pour les marchandises. Moscou a accepté de baisser ses tarifs douaniers sur toute une série de produits.

La moyenne des droits de douane pour les marchandises sera abaissée de 10% en 2011 à 7,8%. Pour les produits agricoles, le plafond sera en moyenne de 10,8%, contre 13,2% actuellement. Pour les biens manufacturés, il sera de 7,3%, contre 9,5% jusqu’ici, a précisé l’OMC.

La baisse concernera le tiers des lignes tarifaires lors de l’entrée de l’OMC en 2012, un quart sera en place trois ans plus tard. Le délai de mise en œuvre le plus long concerne la volaille (8 ans), puis les automobiles, les hélicoptères et l’aviation civile (7 ans).

Engagements sur les services

Pour les services, la Russie a pris des engagements dans 11 secteurs différents et 116 sous-secteurs. Les compagnies d’assurances étrangères pourront créer des filiales neuf ans après l’entrée de la Russie dans l’OMC. Sur le plan des télécommunications, Moscou a accepté que le seuil de 49% maximum de capitaux étrangers soit supprimé quatre ans après son adhésion.

Les banques étrangères pourront ouvrir librement des filiales en Russie. Elles ne pourront toutefois représenter plus de 50% du système bancaire russe. Moscou s’est aussi engagé à pratiquer des tarifs commerciaux “normaux” pour le gaz naturel.

La Russie devra également éliminer les subventions à son industrie et limiter les aides à son agriculture d’un plafond de 9 milliards de dollars en 2010 à 4,4 milliards en 2018. Toutes les subventions aux exportations agricoles devront être supprimées.

Vingt-six autres pays sont encore en négociation pour entrer à l’OMC. Autre économie émergente majeure, la Chine était entrée en 2001 à l’OMC au terme de 15 ans de négociations. »

Article de l’AFP publié par tdg.ch le 10/11/11.

Navigation

  • Demos&kratos
  • Droit naturel
  • Nous suivre


Brèves Toutes les brèves