Grèce : 14 aéroports régionaux vendus à un groupe allemand et à un oligarque grec

Le gouvernement de Tsipras a officialisé la cession de 14 aéroports régionaux au consortium Fraport-Slentel pour 1,23 milliard d’euros, dans une décision publiée mardi au Journal officiel. Le groupe allemand Fraport devra exploiter ces aéroports en partenariat avec le groupe d’énergie grec Copelouzos [1], Slentel étant une filiale de ce dernier [2], et un loyer de 22,9 millions d’euros devra être payé à l’État grec chaque année pour une durée de 40 à 50 ans [3].
Le fondateur et président du groupe Copelouzos est Dimitris Copelouzos, le représentant de Gazprom en Grèce depuis les années 1980 et l’un des oligarques grecs d’après le Financial Times [4].


Des aéroports régionaux vendus

En avril, la Grèce avait privatisé les droits des paris hippiques, opération lancée également par le gouvernement précédent, en les cédant pour vingt ans à une filiale de la société gréco-tchèque de paris sportifs Opap pour 40,5 millions d’euros [5].

Brève également publiée par AgoravoxTV.

Voir en ligne : Le "socialiste" Papandréou vend la Grèce.

  • Demos&kratos
  • Droit naturel
  • Nous suivre


Sites favoris Tous les sites