Juncker sur Syriza&Podemos : « Les propositions de ces partis ne sont pas compatibles avec les règles européennes »

Le 29 janvier 2015, Jean-Claude Juncker déclarait : « Il ne peut y avoir de choix démocratique contre les traités européens ».
Dans un entretien accordé mercredi 4 mars au quotidien espagnol El Pais, le président de la Commission européenne considère que ce « type de nouveau parti [Syriza&Podemos] analyse souvent la situation de manière réaliste en soulignant avec précision les énormes défis sociaux. Mais s’ils remportent les élections ils sont incapables de tenir leurs promesses, de transformer leurs programmes en réalité. Les propositions de ces partis ne sont pas compatibles avec les règles européennes : elles conduiraient à une situation de blocage total ».

Information envoyée par Bruno Arfeuille.

Voir en ligne : Manolis Glezos : « je demande au Peuple grec de me pardonner d’avoir contribué à cette illusion »

Sites favoris Tous les sites