La Deutsche Bahn quitte la Grèce après une affaire de pots-de-vin

« L’image de l’Allemagne en Grèce n’avait pas vraiment besoin de cela. Le bureau grec de la Deutsche Bahn, la compagnie ferroviaire allemand, est accusé, entre autres, d’avoir versé 315.000 euros de pots-de-vin. [...].

Ce pot-de-vin, qui a eu lieu dans le cadre de l’exploitation de la ligne qui relie l’aéroport d’Athènes au centre-ville et au port, ne serait pas le seul dessous-de-table versé par le bureau grec. Des dizaines de contrats “douteux” auraient été conclu avec des entreprises de conseil. »

Extraits de l’article d’Audrey Dufour publié par bfmtv.com le 18/06/13.

Voir en ligne : Grèce : scandales autour du PASOK et du groupe allemand Siemens

Sites favoris Tous les sites