Combien va coûter le sauvetage de l’euro à la France ?

L’extrait ci-dessous est à mettre en parallèle avec la brève, France : quel est le montant de la dette imputable aux FESF&MES ?, publiée en juillet 2012.

« Porter secours à ses voisins a un prix. La France a ainsi participé aux différents mécanismes de sauvetage permettant de préserver l’intégrité de la zone euro, alourdissant sa dette en conséquence.

Le programme de stabilité qui va être transmis à Bruxelles, le 17 avril dernier, chiffre le poids de ces aides sur les finances publiques françaises à 62,5 milliards d’euros d’endettement pour 2013, soit 3 points de PIB.

Dans le détail, sur ces 62,5 milliards, 11,4 milliards sont liés à des prêts bilatéraux accordés par la France à la Grèce, dans le cadre du premier plan de sauvetage du pays méditerranéen , en mars 2010. 38 milliards d’euros seront dus aux emprunts du Fonds européens de stabilité financière (FESF), que la France garantit à hauteur de 21,83%.

Enfin, 13 milliards d’euros seront consacrés à la capitalisation du Mécanisme européen de stabilité (MES), l’autre fonds de secours de la zone euro.

Et l’année prochaine, l’ardoise va encore s’alourdir : les montants engagés par la France représenteront 68,7 milliards d’euros. » Julien Marion

Extrait de l’article de Julien Marion, Le sauvetage de l’euro va coûter 69 milliards à la France d’ici 2015, publié par bfmtv.com le 22/04/13.

Information envoyée par Bruno Arfeuille.

Voir en ligne : François Hollande, la dette publique et les banques privées.

Sites favoris Tous les sites