Le jubilé de l’Union Paneuropéenne à Strasbourg

Les 8, 9 et 10 juin dernier, l’Assemblée générale de l’Union Paneuropéenne Internationale, présidée par Alain Terrenoire [1], s’est tenue à Strasbourg dans l’une des salles du Parlement européen [2]. Parmi les intervenants, notons la présence de Roland Ries - sénateur&maire « socialiste » de Strasbourg -, Philippe Richert - président du Conseil régional d’Alsace - UMP -, Martin Schulz - président du Parlement européen -, Joseph Daul - un missionnaire du marché transatlantique -, Jacques Godfrain - président de la Fondation Charles de Gaulle -, ainsi que celle de Bernd Posselt [3], un partisan de l’instauration de droits collectifs pour les minorités ethniques. La présence de ce dernier est dans la logique de l’Union Paneuropéenne qui, dans ses principes fondamentaux, « reconnaît l’auto-détermination des peuples et le droit des groupes ethniques au développement culturel, économique et politique » [4].

Pour célébrer le 90ème anniversaire de la fondation de l’Union Paneuropéenne et la commémoration du 40ème anniversaire du décès de son fondateur, le comte Richard Nikolaus de Coudenhove-Kalergi, « les 500 participants du Congrès de l’Union Paneuropéenne Internationale » [5] ont terminé les festivités comme il se doit par une messe solennelle en la cathédrale de Strasbourg accompagnés de leur drapeau, c’est-à-dire celui orné des 12 étoiles de la Sainte Vierge et complété par la croix rouge des croisades...

Messe à la cathédrale de Strasbourg - 10 juin 2012

Source de l’image : http://www.cathedrale-strasbourg.fr/news_detail.aspx?cat_id=12&page_id=106&news_id=2241



Messe à la cathédrale de Strasbourg - 10 juin 2012

Source de l’image : http://www.cathedrale-strasbourg.fr/postcard_gallery.aspx?page_id=27&cat_id=85



Walter Spindler, commandant adjoint de l’Eurocorps, fut également l’un des intervenants lors de l’Assemblée générale de l’UPI.

J.G., Octidi 8 Messidor an CCXX

Brève également publiée par Agoravox.

Voir en ligne : Belgique : Karl-Heinz Lambertz évoque un « retour à l’Allemagne ».

Sites favoris Tous les sites