Comme Nicolas Sarkozy, Jerzy Buzek fait l’enfant de choeur au Vatican

Jerzy Buzek, véritable pion sur l’échiquier américain et accessoirement président du Parlement européen, a rencontré hier Benoît XVI en audience privée, mais également le Cardinal secrétaire d’Etat Tarcisio Bertone, le Grand maître de l’Ordre de Malte Matthew Festing et son Grand chancelier Jean-Pierre Mazery [1].
Selon le bureau de presse du Vatican, « les entretiens ont permis un utile "échange de points de vue sur les contacts entre le Saint-Siège, le Parlement européen et autres institutions communautaires, ainsi que sur ce que l’Eglise catholique apporte à l’Union européenne. D’autres sujets d’actualité ont été abordés, tel l’engagement des parties à promouvoir la liberté religieuse et à protéger les minorités chrétiennes de par le monde". » [2]
Une nouvelle fois, on constate que les institutions de l’Union européenne ne sont pas fondées sur la laïcité. Dernièrement, la commission européenne a édité, à plus de 3 millions d’exemplaires, un agenda à destination des élèves de l’Union européenne mentionnant les différentes fêtes religieuses (... en oubliant les fêtes chrétiennes) [3]. Le 19/07/10, les présidents du Parlement, de la Commission et du Conseil européens avaient « souligné lors d’une rencontre avec des dignitaires religieux à Bruxelles que la foi, les religions et les œuvres de charité jouaient un rôle primordial pour surmonter les conséquences de la crise économique et financière » [4].
La conduite de Jerzy Buzek ne devrait pas choquer les anti-républicains notoires Kouchner et Sarkozy.

John Groleau, Décadi 10 Ventôse an CCXIX

Jerzy Buzek rencontre Benoît XVI
Jerzy Buzek rencontre Matthew Festing

Site du Parlement européen : une journée au Vatican avec le Président Buzek (avec diaporama)
  • Demos&kratos
  • Droit naturel
  • Nous suivre


Sites favoris Tous les sites