Europe Ecologie, Daniel Cohn-Bendit et Bart De Wever

Lu sur le site de Jean Quatremer [1] :

« "La N-VA et Bart de Wever apportent chaque jour la preuve de leur sens politique, déjouant leurs détracteurs, et inscrivant leur détermination fondamentale dans une démarche souple et pleine d’intelligence politique. N-VA a pris désormais un poids considérable, en Flandre certes, mais aussi pour l’ensemble de la Belgique car il sera incontournable dans les futurs équilibres gouvernementaux. Or, la Belgique va présider pendant les six mois à venir l’Union Européenne, à la suite de l’Espagne. Pour l’ALE, s’ouvre donc une période politique pleine de potentialités nouvelles". Qui se réjouit ainsi du "succès éclatant" de la N-VA qui va donner corps à l’Europe des régions et dénonce "l’intox" dont ce parti ferait l’objet en France ? Accrochez-vous : Europe Ecologie, le rassemblement écologiste créé par Daniel Cohn-Bendit.

On trouve cet ode à la N-VA, signée François Alfonsi, député européen, sur le site des députés européens d’Europe Ecologie. Il faut savoir que la seule élue de ce parti au Parlement européen, Frida Brepoels, siège sur les bancs du groupe écolo à Strasbourg, groupe co-présidé par Daniel Cohn-Bendit. Manifestement, ce dernier avait oublié cette alliance un tantinet contre-nature lorsqu’il a dénoncé, ce matin, à Strasbourg le "repli identitaire et conservateur" du scrutin du 13 juin en Belgique. Un repli qui, selon lui, est aussi caractéristique de la Wallonie, le PS faisant partie de la "gauche conservatrice" surtout soucieux de "défendre la position francophone" et de pourfendre "les injustices sociales touchant surtout les francophones".

Cohn-Bendit, que j’ai joint au téléphone, maintient ses propos et ne voit aucun problème à siéger avec les régionalistes : "sur 80 % des votes, on est d’accord" et "ce sont des Européens, certes régionalistes, mais des Européens". "On a des désaccords, tout comme les socialistes européens, certains soutenant Barosso (le président conservateur de la Commission) et d’autres non". Comme un malaise, cependant... » Jean Quatremer

P.S. de J.G. :
- Pour le N-VA, l’UE est idéale pour la Flandre autonome
- La Grande Europe ou le grand basculement ? par Pierre Hillard
- Des renforts pour les langues régionales par Yvonne Bollmann
- La Charte européenne des langues régionales et minoritaires : une régression par Anicet Le Pors
- Minorités ethniques : le Parlement européen persiste et signe

Article du quotidien La Libre Belgique au sujet des connexions De Wever-Le Pen.
Photo de Bart De Wever et Jean-Marie Le Pen, en 1996, respectivement patron actuel de la N-VA et président-fondateur du Front national.

Sites favoris Tous les sites