Jean-François Copé : un membre de la Commission Trilatérale à la tête de l’UMP

« Il voulait l’UMP, il l’a eu. Jean-François Copé a finalement obtenu l’accord de Nicolas Sarkozy pour reprendre à Xavier Bertrand le secrétariat général du parti présidentiel » [1].

Tout comme Élisabeth Guigou ou encore Jean-Louis Bourlanges, Jean-François Copé est membre de la Commission Trilatérale [2].

« "Quelque chose doit remplacer les gouvernements, expliquait David Rockefeller, fondateur du Groupe Bilderberg et de la Commission Trilatérale. Le pouvoir privé me semble l’entité adéquate pour le faire." » [3]

John Groleau, Tridi 23 Brumaire an CCXIX

Voir en ligne : Jean-François Copé a gagné son pari.