"Quand les archéologues étaient au service du nazisme". Par Laurent Olivier

, par  J.G.
Lu 542 fois

Laurent Olivier est conservateur en chef du Patrimoine au Musée d’Archéologie nationale de Saint-Germain-en-Laye.

« L’archéologie a été la discipline des sciences humaines la plus directement mobilisée pour tenter de légitimer l’entreprise d’épuration raciale et de germanisation forcée menée par le IIIème Reich à l’échelle de l’Europe. De tous les corps professionnels, les archéologues sont en effet ceux qui ont été – et de loin – les plus engagés politiquement et idéologiquement dans le nazisme. » « Il n’y a pas eu de dénazification réelle de l’archéologie allemande après 1945. La plupart des archéologues au service du IIIème Reich ont poursuivi leur carrière après-guerre. »

Cliquez sur l’image ci-dessous pour écouter son intervention :




Navigation

Sites favoris Tous les sites

Brèves Toutes les brèves