Marché transatlantique : Daniel Cohn-Bendit , les Verts et leur clairvoyance légendaire…

, par  John Groleau

Pour les Européennes, vous avez peut-être découvert tout comme moi dans votre boîte aux lettres le journal de campagne n°1 d’Europe Écologie. Ce numéro évoque les dangers du futur accord commercial entre l’Union européenne et l’Empire américain, dit TAFTA ou TTIP, et laisse sous-entendre que les négociations autour du marché transatlantique ont commencé en juin 2013, ce qui constitue une contrevérité.

Les députés européens Sandrine Bélier et Yannick Jadot, Journal de campagne n°1 d'Europe Écologie pour les Européennes, p. 3

À la page 3, on trouve une photo des députés européens Sandrine Bélier et Yannick Jadot. Ce dernier, au nom du groupe Verts/ALE, avait déposé le 3 novembre 2010 au « Parlement européen » une proposition de résolution [1] sur le prochain sommet UE–États-Unis et le Conseil économique transatlantique. Dans les paragraphes 20 à 23 de celle-ci retranscrits ci-dessous, nous pouvons constater l’anticipation fulgurante des événements politiques par le groupe Verts/ALE de José Bové, Eva Joly et Daniel Cohn-Bendit :

« 20. souligne qu’un partenariat transatlantique plus étroit, pour améliorer le fonctionnement du marché transatlantique sur la base du principe d’une économie sociale de marché, est un instrument important pour canaliser la mondialisation et s’attaquer aux crises économiques et sociales d’envergure planétaire ;
21. salue le fait qu’il soit envisagé de donner un rôle distinct de coordination économique stratégique au CET [Conseil économique transatlantique], en particulier en ce qui concerne les questions liées au processus du G20 ; rappelle toutefois que tout nouveau rôle du CET doit être soigneusement équilibré, au sein des activités de celui-ci, avec le travail continu sur la recherche de solutions à des questions concrètes qui sont à l’ordre du jour politique transatlantique, telles que les marchés financiers, l’économie verte, l’agenda numérique, les hautes technologies et les politiques de l’innovation ; se félicite à cet égard de la création récente du dialogue sur l’innovation et demande un engagement de haut niveau de la part des deux partenaires dans le partenariat d’action en matière d’innovation ;
22. réitère son appel aux dirigeants européens et américains ainsi qu’aux coprésidents du CET pour qu’ils tiennent compte du rôle essentiel des législateurs pour la réussite du CET ; prie instamment ces personnes d’associer pleinement et directement les représentants du dialogue transatlantique des législateurs au CET étant donné que ce sont les législateurs, avec les pouvoirs exécutifs respectifs, qui sont compétents pour adopter et contrôler de nombreuses décisions du CET ;
23. se félicite de ce que le CET consulte toute une série de parties intéressées, dont des représentants du monde de l’entreprise, et demande une nouvelle fois que soient également consultés des représentants du mouvement syndical de part et d’autre de l’Atlantique, afin que la dimension sociale soit pleinement intégrée ; demande que les responsables du dialogue transatlantique sur le travail et du dialogue transatlantique sur l’énergie fassent partie du groupe de conseillers ; »

Daniel Cohn-Bendit, « Repenser la gouvernance mondiale », Le Nouvel Observateur, 19 avril 2012, n°2476

Les Verts ont l’habitude de ces moments de lucidité absolue, à l’image de Daniel Cohn-Bendit qui, en avril 2012, dans sa chronique d’un mondialiste du Nouvel Observateur n°2476, intitulée « Repenser la gouvernance mondiale », déclarait qu’« il est urgent de doter la planète d’institutions et d’instances à la hauteur des défis économiques, sociaux, écologiques et géopolitiques. Il est grand temps que la politique se réempare de la question de la gouvernance, et pas seulement à l’échelle du pays et de l’Union européenne ». Moment de félicité pour Dany le bleu digne d’un Jacques Attali avec son gouvernement mondial « démocratique ».

Les Verts restent « déterminés à construire cette Europe fédérale » [2] et rejoignent le projet fédéraliste et contre-révolutionnaire sur les collectivités territoriales du Jeune Leader de la Fondation franco-américaine, François Hollande.

« Dany et sa clairvoyance légendaire » comme celle qu’il avait eue en juin 2010 avec la N-VA de Bart de Wever. Au fait, si vous voulez vous procurer le journal de campagne n°1 d’Europe Écologie, il vous suffit d’aller sur http://payscatalan.eelv.fr/ [3], car si vous ne le savez pas encore, Europe Écologie, c’est également Europe Ethnies.

Article également publié par Agoravox.

[1Copie.

[2Journal de campagne n°1 d’Europe Écologie pour les Européennes, p. 4.

[3Copie :

Journal de campagne n°1 d’Europe Écologie pour les Européennes

Navigation

  • Demos&kratos
  • Droit naturel
  • Laïcité : une valeur d’avenir
  • Nous suivre


Sites favoris Tous les sites

Brèves Toutes les brèves