29 mai 2005 : le souffle historique du Peuple français

, par  André Bellon

8 ans déjà ; 8 ans que la volonté des citoyens a été bafouée ; 8 ans que, par le traité de Lisbonne, le Non des Français au Traité Constitutionnel Européen a été méprisé, rejeté, de même d’ailleurs que ceux des Néerlandais et des Irlandais, peuples parmi les rares à avoir été consultés.

Il est plus que temps de dire « Assez ! ». Assez de discours convenus sur une démocratie qu’on bafoue à longueur d’année ! Assez de mépris envers la souveraineté du peuple, pourtant inscrite dans notre Constitution ! Assez de balivernes sur le bonheur que nous construit une Europe qui ne cherche qu’à promouvoir les intérêts mercantiles.

Le dire, mais le dire ensemble. Car, depuis des années, on nous abreuve de slogans sur notre impuissance, sur notre isolement, sur l’incapacité à remettre en cause les fondements de cette organisation qui nous opprime. Et bien sûr, il serait impossible de faire quoi que ce soit en dehors du système existant, il faudrait attendre qu’il fasse lui-même émerger les forces susceptibles de le combattre.

C’est avec ce tissu de niaiseries qu’on cherche à perpétuer l’aliénation des citoyens. Il est plus que temps de rappeler que c’est la volonté individuelle qui est la base de la citoyenneté, que c’est la volonté collective qui crée ce corps social qu’on appelle communément le peuple. Car seule la souveraineté du peuple, principe cardinal de toutes les sociétés libres, peut contester le système et bâtir un autre avenir.

Le 29 mai 2005, cette volonté collective s’est manifestée et a pu affirmer son refus du Traité Constitutionnel européen. Si cette volonté a pu être bafouée, c’est aussi parce que l’unité des citoyens autour de ce Non a pu être brisée par les intérêts partisans à courte vue. Il faut la retrouver, en particulier en redonnant tout son sens à cet évènement.

C’est pourquoi l’Association pour une Constituante appelle à des rassemblements ce 29 mai 2013 dans tous les départements aux fins de commémorer cet événement de 2005. Des actions sont déjà prévues à Montpellier, à Bourges,… À Paris, ce sera dans le jardin des Tuileries, ce mercredi 29 mai à 18h30 à côté de la plaque qui commémore la proclamation de la République en 1792, c’est-à-dire en face du 228 rue de Rivoli (métros Tuileries ou Concorde).

Venez nombreux affirmer votre volonté !


par PouruneConstituante


Article également publié par Agoravox.

Navigation

  • À signer ! Présidentielle NON - Constituante OUI

    Remplaçons en 2017 l’élection présidentielle par l’élection d’une assemblée constituante !

  • Demos&kratos
  • Droit naturel
  • Laïcité : une valeur d’avenir
  • Nous suivre


  • ROBESPIERRE et l’an II ou la construction d’une république démocratique et sociale

Sites favoris Tous les sites

Brèves Toutes les brèves