Gouvernance mondiale : les délires de Jacques Attali

, par  J.G.
Lu 627 fois


« Tel est aujourd’hui le principal enjeu, que si peu de gens veulent comprendre, et que les hommes politiques, dans chaque pays, font tout pour masquer, pour maintenir l’illusion de leur pouvoir : la nécessité d’une gouvernance mondiale. » [1] Jacques Attali, 21/04/10

M. Attali, déjà en 1999 dans un document qui était consultable sur un site du gouvernement (« Europe 2020 : pour une Union plurielle »), envisageait que :« “L’Union atlantique” serait la constitution d’un ensemble euro-américain par la mise en commun des compétences de l’U.E. et de celles de l’OTAN. Ce scénario, le plus probable pour l’auteur, semble réunir le plus grand consensus malgré son caractère invraisemblable pour certains » [2].

Quintidi 25 Vendémiaire an CCXIX

Navigation

Brèves Toutes les brèves