RTL Group et la Fondation Bertelsmann

, par  J.G.
Lu 1735 fois

Après sa rencontre avec Angela Merkel, Dominique de Villepin s’était rendu le 22 septembre 2006 en tant que Premier ministre au Xe forum international d’une fondation inconnue pour la majorité des Citoyen(ne)s : la Fondation Bertelsmann [1].

José-Manuel Barroso, Angela Merkel et Dominique de Villepin, le 22 septembre 2006 au Xe forum international de la Fondation Bertelsmann

Les dirigeants de l’Empire médiatique Bertelsmann ont su profiter des succès de l’entreprise pour financer la création de cette fondation en 1977, ce « laboratoire à idées »...
D’après Pierre Hillard, cette dernière a joué un rôle décisif dans la relance du projet de constitution européenne après les non français et hollandais en 2005.
À l’origine, l’entreprise Bertelsmann « a vu le jour en 1835 grâce aux efforts de son fondateur Carl Bertelsmann. Ce dernier et ses successeurs ont su développer leurs affaires au point que la petite imprimerie de la première moitié du XIXè siècle était devenue le premier fournisseur du IIIè Reich à la veille de la Seconde guerre mondiale. » [2]

Livre de Pierre Hillard, La Fondation Bertelsmann et la “gouvernance mondiale”L’ensemble de ce qui suit correspond à la partie intitulée RTL Group (l’audiovisuel) du chapitre II, L’entreprise Bertelsmann, des activités multiples, p 28 à 30 du livre La Fondation Bertelsmann et la “gouvernance mondiale” écrit par Pierre Hillard, édition François-Xavier de Guibert, Paris, 2009.

« Ce groupe qui réunit le plus grand ensemble télévision/radio pèse de tout son poids sur l’audiovisuel européen. RTL Group [3] s’active dans de nombreux pays du vieux continent. Cependant, pour mieux cerner les origines de cette organisation, nous devons rappeler les éléments qui constituent ce vaste réseau. Dans les années 1980, Bertelsmann a fondu ses activités avec le secteur des films et audiovisuel de Hambourg (UFA Film [4] - und Fernseh-GmbH). A cette époque, la UFA participait à 40% au premier groupe de télévision privée de langue allemande : RTL plus. Par la suite, Bertelsmann fusionna la UFA avec la CLT (Compagnie Luxembourgeoise de Télédiffusion, radio privée depuis 1931) en janvier 1997. Ainsi naquit le plus grand secteur audiovisuel européen. La CLT-UFA [5] s’activait, outre l’Allemagne, en France, au Benelux, en Grande-Bretagne, en Suède et en République tchèque. Mais cette frénésie de développement ne s’arrêta pas là puisque la CLT-UFA fusionna avec la société anglaise Pearson TV [6] en 2000. De cette union naquit RTL Group présent dans dix pays européens.
Le poids de RTL Group dans le secteur télévision/radio se doit d’être souligné. Dans le cadre télévisuel, plus de 200 millions de téléspectateurs européens sont concernés par une des filiales de RTL Group. On peut juger de l’influence de ce groupe à l’énumération des chaînes de télévision qu’il contrôle : RTL Télévision, Super RTL, VOX ou N-TV pour l’Allemagne, M6 pour la France, Five pour la Grande-Bretagne, Antena 3 pour l’Espagne, RTL 4 pour les Pays-Bas et RTL TV pour la Belgique, RTL Group a des participations dans Ren TV (Russie), RTL Klub (Hongrie) et RTL Televizija (Croatie). Le secteur radiophonique n’échappe pas au contrôle des ondes par Bertelsmann. On y trouve : Radio Luxembourg, RTL pour la France et RTL 2, Fun Radio ; 104.6 RTL pour l’Allemagne ; BEL RTL pour la Belgique et Yorin FM pour les Pays-Bas. Au total, ce sont des millions d’Européens qui se connectent à Bertelsmann via ces différents groupes. Enfin, RTL Group dispose d’une “arme de production” par l’intermédiaire de “Fremantle Media” qui réalise des films, des documentaires, des shows et des séries en tout genre. Sous l’égide de RTL Group, Fremantle Media diffuse plus de 300 programmes pour un total de plus de 10 000 heures par an et dans 55 pays.

Caractéristiques essentielles de RTL Group :
- Son directeur : Gerhard Zeiler (en 2008)
- Collaborateurs : 11 392 (au 31.12.2007)
- Chiffre d’affaires : 5,7 milliards d’euros (2007)
- Actionnaires : Bertelsmann (90,3%), divers 9,7%. » Pierre Hillard

Octidi 8 Germinal an CCXVIII

P.S. :

- Les ramifications de l’entreprise Bertelsmann : Les ramifications de l'entreprise Bertelsmann

[2Bertelsmann, une Fondation au service du bloc euro-atlantique, Tribune de Pierre Hillard sur le site de l’Observatoire de l’Europe, le 24/07/09.

[3Selon le journal Financial Times Deutschland (29 août 2008), Bertelsmann pourrait se séparer en partie de RTL. Détenant près de 90% du groupe de télévision, il pourrait ne conserver que 75%. Cependant, les dirigeants allemands n’excluent pas l’inverse ; c’est-à-dire de monter à 100% du capital de RTL. Cependant, cette mesure doit se faire en liaison avec le droit spécifique luxembourgeois dont relève RTL. Un tentative de Bertelsmann dans ce sens en 2007 avait tourné court.

[4La UFA (Universum-Film AG) fut créée le 18 décembre 1917. Ce "Hollywood" allemand fut le centre des plus belles créations cinématographiques germaniques de l’entre-deux-guerres. Sous la direction de grands metteurs en scène comme Fritz Lang, F.W Murnau, Josef von Sternberg des "classiques" comme "Metropolis", "Dr. Mabuse", "Der letzte Mann" ou "Der blaue Engel" dans lequel Marlène Dietrich chante sa fameuse chanson "Ich bin von Kopf bis Fuss auf Liebe eingestellt" contribuèrent à la renommée de ces studios.

[5Audiofina est l’ancien actionnaire de CLT-UFA (Partagé à 50% par audiofina et à 50% par Bertelsmann).

[6Pearson TV élabore de nombreux programmes comme "Good Times, bad Times", " The price is right" et "Baywatch". Présent sur les 50 marchés de télévision les plus importants, plus de 200 chaînes de télévision diffusent les produits Pearson dans le monde.

Navigation

Brèves Toutes les brèves