LTI. La Langue ne ment pas

, par  J.G.
Lu 1412 fois

Le film de Stan Neumann est fondé sur les journaux de Victor Klemperer écrits de 1933 à 1945. Victor Klemperer, fils de rabbin et cousin du célèbre chef d’orchestre Otto Klemperer, s’attacha dès 1933 à l’étude de la langue et des mots employés par les nazis. Il fut destitué de son poste à l’université de Dresde par les nazis en 1935. Il échappa à la déportation, mais fut assigné à résidence dans une Judenhaus. En puisant à une multitude de sources, il a pu examiner la destruction de l’esprit et de la culture allemands par la novlangue nazie. En tenant ainsi son journal il accomplissait aussi un acte de résistance et de survie. Victor Klemperer souligna dans ses carnets toutes les possibilités d’asservir une langue, et donc la pensée elle-même, à l’œuvre de manipulation des masses.




Navigation

  • Demos&kratos
  • Droit naturel
  • Nous suivre


Sites favoris Tous les sites

Brèves Toutes les brèves