Et maintenant !

, par  André Bellon, Tribune libre
Lu 125 fois

Trop heureux de pouvoir se moquer, certains organes de presse conformistes ont titré « et maintenant ? » après les manifestations du jeudi 29 janvier.

Eh oui ! Parce qu’on ne voit aujourd’hui pas d’autres débouchés politiques qu’une alternance sans projet, les soutiens du système se croient autorisés à se moquer. Mais se rendent-ils même compte qu’ils se moquent d’une démocratie bafouée, une soi-disant démocratie qu’ils soutiennent avec obstination, celle qui a permis de mépriser le vote populaire contre le traité constitutionnel européen, celle qui ne fonctionne que pour choisir le Président qui mettra en œuvre une politique refusée par la majorité, celle qui donne mandat à ceux qui échouent pour trouver une solution à leurs propres erreurs ?

Hier, c’était en fait un système antidémocratique qui était mis en cause par les manifestations. Retrouver les voies de la démocratie demande de redonner la parole aux citoyens, tout particulièrement par l’appel à une assemblée Constituante.

André Bellon

Publié dans la lettre n°26 du groupe République !
http://www.le-groupe-republique.fr/

  • Demos&kratos
  • Droit naturel
  • Nous suivre


Sites favoris Tous les sites

Brèves Toutes les brèves